La masturbation féminine

0
masturbation féminine - orgasme

La masturbation féminine existe depuis que les femmes sont femmes. Si cela est longtemps resté une pratique taboue, aujourd’hui de plus en plus de femmes osent admettre leurs besoins et leurs pratiques sexuelles en solo.

La masturbation est une source intarissable de bien-être. Il est donc logique qu’elle nous en apprenne beaucoup sur le plaisir des femmes. Voici quelques faits sur la masturbation féminine qui vous en diront long sur la façon dont les femmes prennent leur pied.

Masturbation féminine : C’est parfois le seul moyen d’accéder à l’orgasme

L’orgasme féminin n’est pas aussi automatique que l’orgasme masculin. Ainsi, la masturbation reste, pour beaucoup de femmes, le seul moyen d’atteindre l’orgasme. Certaines femmes deviennent même moins exigeantes pendant les rapports sexuels puisque la masturbation leur permet d’assouvir leurs besoins.

La masturbation est un plaisir simple qui peut se pratique avec ou sans godmichet. En plus de nous faire voyager sur l’autoroute de l’orgasme, elle est source de plaisir et d’amusement. Car on peut se caresser partout, tout le temps ! Libre à chacune de décider combien de temps dédier à la masturbation, et combien d’orgasmes elles obtiendront.

Contrairement à ce qu’elles peuvent dire, la grande majorité (pour ne pas dire la totalité) des femmes a déjà exploré son corps avant qu’un homme ait pu accéder à son intimité.  Au fil des années, les femmes acquièrent donc une bonne connaissance de leur corps et arrivent plus vite et plus facilement à l’orgasme. Elles mettent au point un processus personnel et un ensemble de techniques pour accéder au plaisir.

Masturbation féminine : Ce qu’il faut chercher

On pourrait penser que toutes les femmes se masturbent de la même manière. Pourtant, il n’en est rien. Chaque femme est unique et stimulera son vagin et son clitoris différemment pour la mener jusqu’au nirvana. Le meilleur moyen de rendre une femme folle de plaisir, c’est de l’observer à l’oeuvre. Voici les éléments à considérer.

Masturbation féminine : Tendance générale

Bien que la méthode la plus courante est «pratique», les routes qui mènent à l’orgasme sont différentes. Une femme peut utiliser des objets comme un stimulateur clitoridien pour une stimulation externe, un vibro masseur, un oreiller, des draps, un jet d’eau chaude ou froide, des bouteilles, des légumes et pratiquement tout ce qu’elle trouver à porter de main. Alors que la plupart des femmes se masturbent en étant sur le dos, certaines préfèrent être sur le ventre.  Surveillez les positions de ses jambes. Sont-elles courbées, élevées, ensemble?

Masturbation féminine : La vitesse

Pendant le sexe, ce sont souvent les hommes qui mènent la danse. Dans la masturbation, c’est l’inverse : une femme a le parfait contrôle de la vitesse et du rythme. Voyez à quel rythme elle se caresse et essayez d’en faire de même. Vous remarquerez qu’elle ralentit et accélère la cadence.

Laissez donc ses mains guider les vôtres. Cela vous permettra de comprendre comment fonctionne son plaisir, et d’améliorer votre technique. Comparez avec ce que vous faisiez par le passé. Avez-vous été trop lent ou trop rapide? Comment était votre rythme? Appliquez ces leçons pendant les rapports sexuels et mettez en pratique.

Masturbation féminine : Le type de stimulation

Chaque femme est différente. C’est pourquoi il est important de comprendre le type de stimulation dont raffole la vôtre! Sinon, vous aurez beau vous acharner, vous aurez tout faux ! Comment une femme peut-elle jouir si vous avez une méthode totalement opposée à son plaisir ? Imaginez qu’une femme essaye de vous faire jouir en tapant sur votre pénis au lieu de faire des mouvements de va-et-vient ? Impossible ! Le secret, c’est donc de cloner ses manières.

Au cours de la masturbation, une femme a une parfaite maitrise de la stimulation qu’elle obtient. Alors observez ses mains, les paumes, les doigts, tout. Portez une attention particulière aux sens dans lequel vont ses mains. Dans le sens horaire, antihoraire, de haut en bas, de gauche à droite? Recherchez les modèles et combinaisons. Aime-t-elle qu’on tapote, qu’on serre, qu’on tire, qu’on tourne ? Portez également une attention à la pression exercée. Ce qui fonctionne quand une femme se masturbe fonctionnera aussi quand vous lui ferez à votre tour ! Se concentre-t-elle sur le clitoris ? À quelle fréquence fait-elle pénétrer ses doigts ?

Masturbation féminine : Les zones érogènes

Si les femmes utilisent leurs doigts, un god rabbit ou un sextoy canard, c’est qu’il y a une raison ! Découvrez quels sont ses points sensibles. Est-elle plutôt clitoridienne ou vaginale ? Où est situé son point G ?

Par ailleurs, observez tout le reste. Se caresse-t-elle les seins ? Il y a surement d’autres zones érogènes à explorer.

Masturbation féminine : L’environnement

Les conditions environnementales sont tout aussi importantes. Quand les femmes se caressent, il y a souvent un minimum de préparation, voire un rituel. Certaines prennent une douche, d’autres allument une bougie, d’autres encore préfèrent se caresser la journée plutôt que la nuit, ou mettre une musique particulière. A vous de connaitre ses petits secrets, dont elle n’est peut-être même pas consciente.

Masturbation féminine : Les conditions psychologiques

Le sexe a deux facettes : physiques et psychologiques. Jusqu’à présent, nous avons traité seulement des conditions physiques, mais les conditions psychologiques sont tout aussi importantes. Quels fantasmes votre partenaire a-t-elle? Quels types de pensées l’excitent ? Plus vous en saurez, plus vous serez en mesure d’attiser son désir et de l’amener au plaisir.

L’observation est la meilleure des méthodes d’apprentissage. Pour le reste, n’hésitez pas à poser toutes vos questions à votre partenaire. Il n’y a aucune raison pour qu’elle vous ferme les portes de son plaisir. Au contraire, elle ne pourra être que ravie que vous ayez envie de l’emmener au septième ciel. Offrez-lui ce bonheur.

Donner une réponse