Mon test de sex-toys

0
soirée test de sex-toys

Avec Mon Maitre, nous achetons régulièrement des accessoires sm et des sextoys. C’est à l’occasion, de cette soirée BDSM que nous nous sommes fait un plaisir de faire un test de sex-toys. Nous avons organisé une soirée spéciale « test de sex-toys et accessoires sm ». Une super soirée hot s’annonce, j’ai vraiment hâte qu’elle commence.

Test de sex-toys : une soirée très attendue

J’ai l’impression que la soirée test de sex-toys va être très longue, car nous avons plusieurs accessoires SM et sextoys à tester. Je pense que ce soir je vais devoir faire preuve d’une endurance à toute épreuve. J’espère que je vais vous donner l’envie d’essayer d’en tester à votre tour !

Comme vous le savez, je suis une soumise qui ne porte que très rarement une culotte, c’est plus rapide pour satisfaire les besoins de Mon Maitre, et j’adore m’exhiber ! Mon maitre le sait, mais pour cette soirée test de sex-toys, il a décidé de sortir le grand jeu, il me demande de me déshabiller et de me mettre, c’est un string sexy très échancré, qui a deux clips en métal détachable sur les cotés, et la ficelle passe bien entre mes fesses.  Je trouve l’idée très sympa cela change un peu ! Sa matière est très légère et un touché très agréable. Je sens que je vais bien mouiller car avec mes lèvres généreuses qui pendent de chaque coté, il va être vite trempé. Mon maitre m’installe sur le lit, et me demande de bien cambrer mes fesses afin qu’il puisse me contempler. Je suis toute émoustillée de l’imaginer me regarder, ne sachant pas encore ce qui m’attend, c’est horrible, mais je patiente sagement, ma mouille dégouline déjà le long de la ficelle.

La soirée test de sex-toys continue, il me montre les Menottes Plaisirs Nacrés, ce sont des menottes de poignets composées de cinq rangées de perles de couleur nacrée et de chaine couleur argent. C’est vraiment un bijou bracelet, c’est discret, et je pense que pour les débutantes de BDSM cela peut tout à fait vous plaire. Elles sont très agréables à porter, vous pourrez jouer à volonté avec ces menottes sm, la chaine qui les relie est d’une longueur raisonnable, mais permet de contraindre les mouvements d’une soumise. J’adore déjà ces menottes bdsm, je m’abandonne totalement, je n’ose pas bouger, elles sont tellement belles.

Ensuite, mon maitre décide de ne pas en rester là, il me bande les yeux avec le Masque cuir BlackOut de spartacus. C’est un masque sm noir  qui vous prive littéralement de lumière. Ce masque me plait beaucoup, il est ergonomique, épouse mon nez et colle véritablement comme une sangsue afin que vous ne puissiez pas avoir la moindre luminosité. Il est en cuir doublé, et confortable. Je suis vraiment obligée de subir, et de garder les yeux fermés, je n’ai pas le choix.  D’habitude, nous utilisons un autre masque qui me permet de voir ce que mon maitre va me faire, mais là, je suis désorientée. Mon excitation monte, tout mon être bouillonne, c’est étrange cette sensation, j’appréhende la suite….

Mon maitre est très amusé par la situation, d’ailleurs il me félicite car il trouve que je porte bien ces accessoires sm. Je me doute qu’il ne va pas s’arrêter en si bon chemin, c’est tout lui, me surprendre il adore cela. Cela donne du piment, à notre soirée test de sex-toys, et cela maintient mon excitation.

Pour satisfaire son plaisir cruel, il m’introduit dans la bouche, son jouet fétiche, le bâillon boule, mais la boule a l’air d’avoir une ou deux tailles de plus, Il n’arrive pas à bien la rentrer dans ma bouche, il doit forcer pour me l’introduire. De cette manière, je ne vois plus rien, je ne peux plus parler, c’est chaud.  Et pour couronner le tout, il le serre très fort,  à son maximum, ma commissure des lèvres commence à bien le sentir. J’ai un peu mal, mais je ne le montre pas à Mon Maitre, c’est le mieux, il faut que je lui fasse honneur. Ma bave a du mal à sortir, cela doit certainement amuser Mon Maitre, d’ailleurs je ne sais pas où il se trouve dans la pièce, près de moi, loin, aucune idée. Cette soirée test de sex-toys est très spéciale.

Quelle humiliation, mais j’aime cela, je me sens soumise à souhait, je tiens mon rôle comme il se doit, c’est mon équilibre.  Mon maitre doit fouiller dans notre valise car j’entends le bruit de cliquetis de métal, qu’a t-il pu encore trouver pour notre test de sex-toys ? Surtout ne pas bouger, soudain, je sens que mes tétons sont emprisonnés dans une pince à seins, elles me mordent bien les tétons. Il les retire, puis me remet une pince sur le téton droit, et presse violemment, mais bizarrement cela ne me fait pas mal cette fois. Pour la seconde en revanche, ce n’est pas la même chose, je suis plus sensible, quelle douleur ! Il y a deux sensations qui m’excite, résister et supporter, j’ai envie de lui faire honneur, je veux être sa chienne, même si je souffre.

Mon Maitre est un sadique, depuis le début de cette soirée test de sex-toys, il joue avec ma résistance, il tire sur mes tétons, il faut vraiment que je me concentre pour surpasser ma vive douleur. J’ai du mal à tenir, je suis enivrée de plaisir, je n’ai plus ma vue, et j’ai la bouche grande ouverte depuis un certain temps. Je dois serrer les dents sur ma boule. Je vais en baver ce soir, je suis sa chose, son objet de plaisir, sa chienne. Tout cela est excitant, je résiste, je résiste.

Mon maitre me demande mon avis sur un autre accessoire sm: « Lisa que dirais-tu de  porter des petits poids pour tes seins? » A l’idée d’entendre cela, je jouis d’impatience, je sens ma mouille envahir le string sexy que je porte. Sèchement il m’enlève les pinces tétons, oh là, merci mon bâillon boule, je n’ai pas du tout crié. Mon Maitre se décide enfin à me retirer ce bâillon boule, je dois reprendre mes esprits, et mon souffle. La bave sort de ma bouche d’un seul trait et jaillis sur mes seins, coule le long de mon corps, j’en avais emmagasiné pas mal. Ma chatte est en feu aussi. Il m’humilie de plus en plus en prenant des photos de ma bave, mais cela m’excite encore plus, je suis masochiste, j’aime cela, j’imagine déjà vos réactions en me lisant.

Il enlève ma cagoule sm, mais il ne s’arrête pas là, je vous rappelle que nous avons pas mal d’objets pour cette soirée test de sex-toys, vais-je tenir, je ne le sais pas, mais lui il s’en fout un peu à vrai dire. Pensant, qu’il en avait fini avec les pinces à seins, il décide de me les remettre sur les tétons, je pense vraiment qu’il aime bien cet accessoire sm, et mes tétons car cela le fait rire. J’avais oublié la douleur, et elle se réveille plus intense, mais il faut que je me calme vite, car il m’a parlé de poids, alors courage Lisa. Cette fois-ci, je pourrais le regarder dans les yeux, j’en ai envie, « le défier », c’est la première fois, que je le ferai, j’imagine bien sa réaction. Il n’aime pas quand je le regarde trop longtemps et je vais le payer.

Le premier poids est mis, et le second ne tarde pas à arriver très vite. Mes tétons sont tirés vers le bas, je sens un tiraillement extrême. Il me demande de me pencher en avant pour que la chainette se balance. Je ressens vraiment la torture, mes mamelles se déforment sous les poids, je deviens chienne, je suis humiliée, je le regarde encore et encore. Mon Maitre me les retire violemment, voilà il s’est vengé à sa façon, je ne puis m’empêcher de crier un peu, mais quel soulagement. Je résiste encore.

Ces pinces à seins sont douces au début et douloureuses quand on les porte longtemps, mes tétons lui disent merci, ils en redemandent, d’ailleurs vu les marques que j’ai encore, je ne suis pas prête de les oublier. Pour me soulager de cette vengeance, Mon Maitre me frôle les tétons avec sa main gauche  pour me les caresser en douceur, c’est sensuel, et cela réveille la chienne qui est en moi. Il s’amuse à me défaire en même temps mon petit string sexy avec sa main droite, celui-ci est vraiment souillé et il me demande de lécher ma mouille. Hum j’adore, je mouille encore et encore.

Il me montre le prochain sextoy, il s’agit de la cagoule spandex bouche ouverte, alors là je m’imagine déjà avec cette cagoule sm sur le visage, quelle humiliation encore une fois. Cette cagoule est très spéciale, sa bouche est grande ouverte, sa matière est le spandex, c’est léger, c’est comme un voile sur le visage, on peut entendre et respirer aisément , au niveau des yeux, c’est légèrement opaque, mais quand les yeux s’habituent à l’obscurité, on arrive à distinguer les formes.. Pour bien m’humilier, il insère à nouveau le bâillon boule de tout à l’heure qui m’a bien défoncé la bouche. Me voilà repartie pour une nouvelle séance de torture.  Je me force à me concentrer du mieux que je le peux sur les bruits qu’il pourrait faire auprès de moi. J’ai l’impression d’être une poupée de chiffon qu’il façonne à sa manière, il joue, il m’utilise pour ce test de sex-toys, et cela m’excite beaucoup.

Pour finir notre soirée test de sex-toys, Mon Maitre me dit qu’il reste un objet qu’il affectionne beaucoup et je me doute duquel cela peut-être. Il me dit : “ Lisa tu as été une vilaine chienne, tu n’as pas arrêté de me fixer ce soir, donc tu vas recevoir une correction avec le paddle”. Mon Maitre ne m’a battu que très rarement avec un paddle sm, si c’est celui que nous avons choisi sur internet il s’agit du Studed Leather Paddle, c’est un objet avec une dragonne en cuir, d’une forme rectangulaire, sur son manche, il y a des jolis rivets en métal,  et je sens que les fessées vont être torrides.

Je l’entends prendre cet objet de torture, il m’effleure le dos, le bas de mes reins, et mes fesses, il met un peu de temps à s’en servir véritablement, je pense que la dragonne l’embête un peu, car il doit passer sa main dedans.  Je l’entends s’énerver.

Mon Maitre me donne l’ordre de me mettre debout, cela faisait longtemps que j’étais assise sur le bord du lit. Je vacille un peu, j’ai du mal à tenir debout, il me retourne et me demande de me mettre en appui sur un tabouret, le cul bien tourné vers lui, je tortille mes fesses pour recevoir ma correction de chienne, je ne sais pas encore la sensation que ces fessées vont me procurer, mais j’ai hâte qu’il démarre. Mon esprit s’envole, et je m’excite comme une trainée que je suis. Je sais qu’il ne va pas y aller de mains mortes, il va essayer de me marquer au maximum, il veut voir jusqu’où je vais bien supporter ce châtiment. Se faire battre, devenir son objet de soulagement, plier sous les coups, qu’il se défoule, j’en ai tellement envie pour ce test de sex-toys, qu’il en profite, c’est vital pour moi.

C’est parti, les coups pleuvent sur mes fesses, c’est surprenant, ce paddle est extra, il procure des sensations de folie. En règle général je n’aime pas trop cet accessoire car je ne ressens presque pas les frappes, mais là je dois dire que je reviens sur mon jugement initial.

Je me dis qu’il faut absolument se concentrer car mes fesses vont rougir très rapidement, je vais le laisser s’acharner sur moi, il va falloir un peu de temps avant que je me mette à marquer, cela va m’exciter oui je le sais. Il accentue les coups, plus rapidement et fortement sur mes fesses, je sursaute maintenant, car il s’acharne sur le même endroit. Je lui montre que j’aime vraiment me faire bastonner de la sorte, il me dit : « Lisa ton cul devient comme je le souhaite, rouge écarlate » cela m’encourage à mieux supporter ce qu’il me fait subir. J’aime être battue de la sorte, je veux porter les marques, ses marques. Il me tire vers le haut, afin que je puisse me relever et il me met contre un mur, je résiste plutôt bien, les menottes sont encore en place, je les apprécie beaucoup. Encore des coups, qui sont de plus en plus forts, je bouge, je gesticule un peu, je sursaute aussi, mais j’essaie toujours que cela ne dure pas trop longuement, je me ressaisie vite, je veux lui faire plaisir.

Les derniers coups pleuvent, je commence à marquer, c’est ce que me dit Mon Maitre. Nous achevons nos tests, mais je suis toujours très excitée. Comment va t-on finir notre soirée ? Mon maitre me demande de me mettre à genoux sur un gros coussin pendant un instant, et me demande de me cambrer à quatre pattes, comme une chienne, je suis en position de soumission et j’aime cela,

J’ouvre en grand ma bouche, j’ai envie de lui, et j’ai une petite idée de la manière dont il pourrait s’apprêter à m’humilier. Mon Maitre ne se fait pas prier plus longtemps, il sort de sa braguette son engin qui se dresse devant ma bouche, et je sens son jeyser m’envahir la bouche, ma gorge, sa pisse me remplit assez vite, je le bois goulument. C’est chaud, et salée à la fois, je suis maintenant humiliée comme je l’avais prévue, je suis aux anges. Mes accessoires sont complètement inondés de pisse, de sa pisse. Je suis une vorace, j’ai vraiment soif ce soir, Mon Maitre se vide bien la vessie, et cela déborde de ma bouche. La soumise que je suis, ne se pose plus de questions,  elle avale toujours et encore son liquide chaud, je me délecte, il fait de moi sa pissotière, et franchement cela m’excite encore plus.

Ce liquide chaud traverse ma cagoule spandex, et je commence à avoir mal aux yeux, cela me pique un peu. J’ai très chaud, mon corps aussi a reçu sa douche dorée et je savoure ces minutes. Mon Maitre a retiré sa queue de ma bouche, je me sens souillée, humiliée à souhait. Je suis réduite à néant, c’est la pire des choses qu’il pouvait me faire ce soir, lui servir de récipient à pisse. Et malgré cela, je mouille comme une chienne, mes cuisses bouillonnent, ainsi que mon entrejambe. Il profite de moi, et il me prend par la tête pour que je le pompe vigoureusement, il bande comme un taureau, j’essaie de m’y prendre bien, il me guide et c’est bien ainsi. Je le suce, le suce, je l’aspire, je m’applique. Il m’utilise comme une soumise objet, et moi je prends soin de sa queue.

Il se retire de ma bouche, et m’enlève ma cagoule spandex. J’en profite pour m’essuyer un peu, car j’ai un peu la chair de poule, et je ne veux pas attraper froid. Je laisse ma chatte dans l’état où elle est, je pense qu’il va s’en occuper sans problème, la soirée n’est pas encore finie. Il me dirige vers le lit et chienne que je suis, je me mets à quatre pattes dessus. Tous mes trous sont offerts à sa vue, en libre service. Mes menottes sont toujours accrochées à mes poignets, je peux me tenir quand même sur le lit, je tangue mais cela n’est pas bien grave. J’attends, et je sens qu’il ouvre un tube de lubrifiant, et déverse le contenu à l’entrée de mon trou, ma chatte est déjà bien huilée donc pas besoin. Je sens que je vais me faire démonter la rondelle, j’en ai tellement envie, que même s’il me prenait de force j’en serais ravie. La sodomie, il n’y a rien de mieux, on jouie comme une salope. Mon Maitre a sorti un accessoire de la valise pour mon petit trou, je ne sais pas ce que c’est, car je ne peux pas me retourner. Mais, plus tard dans la soirée, je me suis rendue compte qu’il m’avait défoncé avec le plug anal acier Xlarge. Il me l’a mis à l’entrée et a commencé à appuyer violemment pour qu’il rentre dans mon anus. Je vous préviens ce sextoy n’est pas fait pour les petites joueuses, il est long de 15,5 cm et d’un diamètre 3,5 cm, il faut un trou bien préparé !  Moi, qui suis une experte, je dois vous dire que je l’ai bien senti, mais qu’une fois qu’il est dedans, on aime bien qu’il y reste !!! C’est trop bon, d’ailleurs j’en profite pour me branler le clito. Je suis en ébullition, il me défonce comme jamais, il voit que j’aime cela il en rajoute. Je suis déchainée, jamais un sextoy ne m’avait fait cet effet, la pression est trop forte. Ce sex-toy me remplie le trou, je montre à Mon Maitre que je n’ai aucune limite, et je me masturbe devant lui, je suis sans gène. Nous nous autorisons beaucoup de chose, rien n’est sale, ni dégradant dans notre relation. Et comme il n’a pas éjaculé tout à l’heure, il m’empale avec sa queue, je l’aspire, il me défonce,  je le reçois au plus profond de mon être. Dés qu’il se retire, en temps que chienne soumise que je suis, je le nettoie avec ma langue, je le déguste, aspire tout son foutre ; Tout cela m’a fait jouir, je suis contente de lui avoir vidé les couilles ce soir. Une soirée test de sex-toys torride, des accessoires sympas à tester. Une humiliation a son comble de l’excitation, je peux vous  dire que ce soir j’ai atteint le nirvana. Je peux enfin m’endormir, je suis épanouie par cette soirée test de sex-toys.

D’autres test de sex-toys sur notre dev bdsm

Donner une réponse